dimanche 7 février 2016

A comme Association, tome 4 : Le Subtil Parfum du soufre de Pierre Bottero








Résumé 

Lors d’une mission particulièrement éprouvante, Ombe sauve la vie d’un loup-garou. Elle ne l’aurait peut-être pas secouru si elle avait su qu’elle en tomberait amoureuse… Car son corps a beau être incassable, son coeur, lui, ne l’est pas.



_______________________________________________

Ma note : 8/10
_______________________________________________

Mon avis 

Il y a quelque chose de magique dans ce tome, comme un dernier souffle de magie, comme un appel à l'aventure. Peut être que c'est simplement parce que la fin et la "post-face" nous rappelle que le voyage ne finit pas toujours bien malgré nos envie de libertés, peut être parce qu'Ombe m'a touché plus que je ne l'avouerais jamais ou peut être est ce simplement parce que pour moi, c'est comme si c'était les derniers mots d'un auteur, que je ne connais que peu, mais qui semble ... Puissant.

Alors oui, c'est une histoire courte, moins de 200 pages, à ce niveau là c'est presque une nouvelle ! Et pourtant... Pourtant vous allez vivre des dizaines d'aventures dans ce roman. Vous allez suivre Ombe à la recherche d'une bande de loup-garous dealeurs qui ne cherchent qu'à faire du profit et peu importe le mal qu'ils font, mais vous retrouverez à nouveau un troll monstrueux mais contrôlé et surtout, dans ce tome vous rencontrez Ombe, le coeur et l'âme d'Ombe. Cette jeune fille, lors du tome précédent m'avait déjà bien plu, mais ici... Disons qu'elle a creusé à coup de poing incassable une place dans mes personnages favoris. Parce qu'elle est le genre de fille qui se rit du danger, le genre de fille qui agit avant de réfléchir aux conséquences, le genre de fille qui glisse sur l'asphalte au volant d'une moto hypra rapide et qui ne fait pas les choses à moitié. Alors lorsqu'elle tombe amoureuse, elle ne le fait pas non plus à la légère, elle s'offre totalement et prend tout, absolument tout, jusqu'à ce moment incompréhensible et inimaginable, jusqu'à ce qu'on découvre qu'Ombe peut être brisée. 

Dans ce tome, il y a de la magie, mais pas celle de Jasper, pas ces émeraudes, il y a la magie de la plume envoûtante de Bottero qui réussira à tracer un chemin complexe qui ne cessera de bifurquer entre les histoires de l'Agence, de drogues, de clan et avec l'histoire d'Ombe. Disons qu'on découvre beaucoup trop de choses pour ne pas avoir envie de sauter directement sur le tome 5. 

Si jusque là, j'avais pu me plaindre du manque de maturité des personnages ou de cette saga en général, ici le niveau monte et j'espère qu'il restera là !

En bref, pour ce premier Pick me a Book, Rinne a merveilleusement bien choisi ! En plus de me permettre de continuer une saga que j'avais laissé de côté, elle m'a fait redécouvrir un personnage que je savais déjà bon mais qui devient aujourd'hui exceptionnel ! Alors certes, on avance tranquillement dans les histoires de l'agence, de clan de loup garou et de drogue fantastique mais à côté de ça on découvre Ombe d'une telle manière qu'on ne peut se passer de ce roman, si court fut il. Et enfin, j'ai eu l'impression qu'il y avait de la magie dans ces pages, comme un dernier souffle de Bottero, une dernière boutade qu'il nous lançait avant de nous quitter. 





1 commentaire:

  1. Tu me donnes bien envie de me refaire toute cette saga d'un coup :p

    RépondreSupprimer