vendredi 30 janvier 2015

Ce si joli trouble de Cora Carmack

Résumé 

Ce soir, veille de sa rentrée en cursus théâtre à l’Universtité, Bliss Edward, toujours vierge, a décidé de passer à l’acte.
La chance semble être de son côté puisque, dans un bar, elle fait la connaissance du très séduisant Garrick. Entre eux, le courant passe aussitôt. Sensible et attentionné, Garrick semble être le candidat idéal pour une première fois.
Mais au dernier moment, alors que le plus dur est fait, Bliss est prise de panique et s’enfuit.
L’histoire aurait pu rester sans suite, et l’humiliation vite oubliée, si le lendemain, Bliss n’était retombée sur lui, qui n’est autre que son nouveau prof de comédie…
Manifestement, Bliss devra attendre un peu avant sa première fois…

_________________________________________________

Ma note : 7/10
_________________________________________________

Mon avis

Il s'avère que j'ai des périodes de vaches maigres niveau lecture, où je peux rester des semaines sur un roman qui pourtant me passionne ! Et dans d'autres cas je peux ingurgiter bien 5 livres en moins d'une semaine ! 
Et souvent entre ces deux périodes, j'ai une sorte de frénésie qui me prend : Je me remet aux romances. A la base c'est pas vraiment ce que j'aime lire, j'ai envie de baffer les héroïnes, de leur crier dessus en mode : MAIS PARLE PUTAIN PARLE ! Et donc souvent je jette le livre à l'autre bout de la pièce avant de l'avoir fini ! 
Mais je fini toujours pas y revenir en lire 3-4 d'affiler et retourner "à mes vrais amours". 

Je suis actuellement dans une période de frénésie suite à la lecture de Rivage Mortel de Ryan dont je vous ferais la chronique le plus vite possible, j'ai adoré ce roman, plus que le tome 1 d'ailleurs ! Mais voilà, le tome 3 ne sera JAMAIS traduit. Oui oui, et vous avez pu le remarquer, je ne lis pas en VO, je n'ai pas le niveau pour le moment et j'ai tellement de livre à lire en français que je m'en passe. Mais j'étais tellement déçue parce que je voulais tellement lire la suite, je voulais tellement savoir ce qui allait arriver. Je me suis donc jetée sur un livre court et une romance sans "prise de tête" pour refouler mon indignation et c'est tombé sur Ce si joli Trouble et oui quand on s'appelle Carmack on est sur la première page de ma PAL. 

Je n'ai pas été déçue, ce n'est pas une énorme pépite comme on peut en trouver dans le genre, très loin du coup de coeur mais c'est une belle romance qui se laisse lire et qui nous emporte sans trop de problèmes. 
Alors on suit Bliss dans ce livre, qui comme toute héroïne qui se respecte à un problème dont elle a parlé a sa meilleure amie, ici : Elle est vierge et en derniere année de fac ! Sa meilleure amie étant le style survolté hyper sexy elle ne comprend pas et la pousse dans un bar pour lui trouver un mec et la déflorer ! C'est franchement ça, limite elle la prostituerait bien pour régler le problème (oui je n'ai pas trop accroché à Kesley). Et dans ce fameux bar après avoir été dragué par certains types parce que BIEN SUR comme dans toute bonne romance, l'héroïne est une bombe qui s'ignore. En essayant de fuir pour rentrer chez elle, avec un plan digne d'un grand stratège : "Je vais aux toilettes Kesley!" elle tombe sur un homme Parfait. Avec un grand P oui oui. Disons qu'elle ne tombe pas instantanément amoureuse de lui mais, elle est carrément sous le charme, parce que oui mesdames l'accent british est le plus sexy du monde. 

Enfin voilà, l'histoire ne vole pas très haut et je ne vous raconterai pas la suite, je vous laisse découvrir ! 
Bliss est un personnage que j'ai apprécié, attention cependant j'ai eu envie de lui hurler dessus un bon nombre de fois, elle comprend tout de travers, elle se fait des films, elle ne sait pas ouvrir la bouche quand il faut et la ferme quand il faut. Mais chez Bliss ça avait un côté humain et touchant, elle fait des crises de paniques totalement vraisemblable, je pense surtout à la première avec son histoire de chat, elle était parfaite, parfaitement ridicule oui, mais parfaite ! On voyait toute la peur et le dégout d'elle même dans cette crise, elle voulait juste fuir. Pendant tout le roman je l'ai trouvé très juste, très humaine, elle doute comme n'importe qui et au bout d'un moment elle sait, alors la force de ce roman est pour moi juste là : Bliss est une vraie personne. 
Garrick a été pour le coup un peu trop parfait à mon goût, il engrange tous les stéréotype du beau gosse et je trouve cela un peu lourd. En effet : Il a les plus beaux cheveux du monde, il a des tablettes de chocolat a faire fondre l'arctique, il a une moto, il est britannique, il est super gentil, il est très prévenant et protecteur, il est toujours là quand elle a besoin d'aide, il comprend à demi mot ce qu'elle ne sait dire, il ne rit pas lorsqu'elle est ridicule, il sait désamorcé les situations où elle devient dingue etc... Il était vraiment trop parfait, au point que s'en était dégoûtant, j'aurais aimé qu'il soit un peu plus ordinaire, qu'il ait un défaut, un gros défaut parce que là il me sort par les yeux !
Cependant leur histoire reste belle et bien menée, surtout avec le parallèle avec Phèdre, pour moi l'auteur a fait un très beau choix. 
Mais ce n'est pas le seul qu'elle a fait ! Elle a aussi choisi de coupé court au début de triangle amoureux qui se présentait, quand je l'ai vu venir j'ai failli hurler et jeter mon livre à l'autre bout de la pièce mais elle l'a désamorcé en quelques pages et ça pour moi c'était GENIAL ! 

Je ne suis pas très fan des épilogues en général, ils en disent toujours trop peu ou trop tout court. Je pense surtout a l'épilogue de Harry Potter dans le tome 7, pfiou, quel gachis. 
Mais ici, c'était le petit clin d'oeil mignon que vous fait dame nature quand elle amène le soleil avant que vous deviez marcher 2h. C'est la petite attention qui vous réchauffe le coeur, ce n'est pas obligatoire vous auriez pu vous en passer, mais le fait qu'elle soit là, c'est doux. 

Alors voilà, si comme moi, vous avez des besoins de romances ces derniers temps, Ce si joli trouble n'est pas un mauvais choix ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire