dimanche 30 août 2015

Belle de Robin McKinley


Résumé

Belle était loin d'être aussi jolie que ses sœurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? » Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.



_________________________________________________

Ma note : 9/10 - Coup de Coeur
_________________________________________________

Mon avis 

Il y a plus d'un an, j'avais vu le film La Belle et la Bête et j'en étais ressorti en me disant que cette écriture du conte me plaisait bien, que j'aimerais la découvrir par écrit, alors lorsque j'ai eu la chance de pouvoir le lire en partenariat grâce à Mort Sûre et aux éditions Pocket, je n'ai pas hésité une seconde, je les en remercie milles fois parce que ce livre est un petit coup de coeur pour moi !

Ici Belle est une jeune femme quelconque et avec une famille ruinée, ils déménagent donc à la campagne pour y vivre plus humblement. Cependant, par un hiver glacial, son père est contraint de retourner en ville et sur le chemin du retour il se perd dans la forêt. Il est recueilli dans un château où il sera nourri et logé gracieusement sans croiser âme qui vive. Lorsqu'il repart, il fait l'erreur de voler une rose pour sa fille, sa Belle, il rencontre donc le maître du château, la Bête, qui le maudit à revenir dans un mois avec une de ses filles ou à périr. Alors lorsqu'il est de retour chez lui et qu'il raconte cette histoire, Belle se sacrifie et décide de rejoindre la Bête dans son antre, mais pour finir, ce n'est pas vraiment une malédiction, elle découvrira un monde plein de magie et de féerie et elle le fera renaître. 

Ce n'est pas nouveau j'adore les réécriture de conte, c'est pour moi un moment de délice où on mêle nos souvenirs d'enfance à notre vie d'adulte et ici j'ai adoré cette version. 
Elle avait quelque de plus vrai, Belle n'est belle et ça c'est quelque chose que j'ai apprécié, enfin une fille quelconque ! Elle n'est pas non plus riche, elle ne vit pas dans un joli château, pour être honnête elle est ruinée et avec sa famille, ils ont dû partir à la campagne pour s'entasser dans une petite maison. Belle est loin d'être l'archétype des princesses qui n'aiment que les bijoux et les belles tenues, elle, elle ne jure que par les chevaux et les livres !  Elle ne rechigne pas au labeur et fais sa part sans se plaindre, elle a la tête sur les épaules.
Mais en même temps, on garde la féerie du conte ! Si je ne devais qualifier ce livre que par un mot ce serait bien celui-ci : Féerique. Déjà, à cause du mystère qui plane autour de la forêt avant même qu'on n'ait connaissance de la bête puis par sa vie au château. Avec les objets qui sont vivants où les serviteurs invisibles ou même le château en lui même qui déplace ses couloirs et ses escaliers ! C'était tellement magique et emprunt de mystère. J'aurais rêvé vivre dans une demeure telle que celle-ci, surtout lorsqu'on découvre la Bibliothèque, remplie de livres du sol au plafond. Le petit détail étant que ces livres viennent quelques fois du futur! 

Je me suis beaucoup attachée aux personnages, malgré le fait que ce roman est court, l'auteur réussit ce petit miracle. 
Je suis tombée sous le charme de Belle, de la Bête mais aussi de Grancoeur, le cheval si docile et aimant de Belle. Parce que chacun à leur manière, ils sont complets mais seuls. Ils vivent sans demander grand chose et même sans oser demander le minimum, ils vivent dans une solitude que personne ne peut comprendre, la Bête à cause du maléfice, Grancoeur à cause de son attachement obsessionnel à Belle et Belle parce qu'elle est trop différente de ceux qui l'entourent. Ils auraient pu chacun à leur manière se résigner à leur vie, à ne pas trouver leur bonheur, mais ils ont gardé espoir et ont trouvé dans l'autre ce qu'ils cherchaient. 
Je n'ai pas apprécie la famille de Belle par contre, pas qu'ils n'ont pas un caractère bien à eux ou qu'ils me semblaient trop vide, non juste, je n'ai pas apprécié leur manière de juger le fait que Belle soit heureuse avec "un monstre", ils l'ont toujours considéré avec détachement, comme s'ils ne la comprendraient jamais et ici c'est pareil, ils ne l'acceptent pas comme elle est. 

La plume de l'auteur est fluide et entraînante, on tourne les pages très vite sans s'en rendre compte. On est happé par l'histoire qui se déroule sous nos yeux et même si on connaît la fin (parce qui n'a jamais vu la Belle et la Bête de Disney ?), on garde un sentiment de surprise et de découverte jusqu'à la dernière page, peut être est ce grâce à l'univers si féerique dont je vous parlais, mais je pense plutôt que cela vient de la magie qui s'écoule de la plume de Robin McKinley. Mon seul regret est qu'il ait été si court, j'aurais aimé en profiter d'avantage !

Et puis avouons que la magnifique couverture, ne gâche rien, elle donne envie de suivre Belle dans son univers, non ? 

En bref, un conte que je vous conseille vivement parce qu'il est merveilleusement bien écrit, parce que l'univers est tellement féerique qu'on rêve d'y être et surtout parce que Belle est pour une fois, une fille normale, une fille quelconque à qui on a plus de facilité à s'identifier. Pour être honnête, vous ne tomberez peut être pas amoureuse de la Bête, mais je suis certaine que vous serez charmé par elle, par son château, par sa vie et par sa détresse ! Jetez vous dessus, il est juste génial, c'est mon petit livre coup de coeur de la fin des vacances ! 

1 commentaire:

  1. j'ai beaucoup apprécié cette lecture, dommage qu'il soit si court ^^

    RépondreSupprimer