lundi 28 septembre 2015

Vampire Nation, tome 2 : Hunter de Larissa Ione


Résumé 

Hunter est prêt à tout pour sauver son peuple de l'extinction. Ou d'un sort pire encore : devenir les esclaves et cobayes des humains. Mais le charismatique leader de la rébellion vampire doit pour cela affronter une épreuve face à laquelle sa force et son courage n'ont que peu de valeur. Afin de forger une alliance, il a accepté de s'unir à la fille du chef d'un clan rival. Une vampire qu'il déteste. Une vampire qui a une sœur jumelle dont il est fou amoureux. Entre le futur de son clan et l'amour véritable, Hunter devra choisir...

_______________________________________________

Ma note : 7/10
_______________________________________________

Mon avis 

J'ai lu ce livre en LC avec Rinne de TempsdeMots !
Ce livre aurait pu être une tuerie et même un coup de coeur parce qu'il est d'un côté vraiment meilleur que le premier et d'un autre un peu moins bien ! Disons qu'il est ... "Double Face" !

Dans ce tome, on retrouve Hunter qui s'est fiancé à l'une des jumelles du chef d'un clan ennemi pour sauver Nicole à la fin du premier tome. Autant dire qu'il n'en est pas fou de joie, détestant Rasha, puisqu'elle représente tout ce qu'il déteste dans les clans du corbeau. S'il n'y avait que ça, ce serait tellement facile, mais en plus de devoir supporter une femme qu'il hait de tout son coeur mais qu'il doit épouser, il doit passer les épreuves que le démon lui impose dans le but de sauver son premier né. A cela, bien entendu, s'ajoute une petite malédiction qui lui prédit que l'une de ces deux jumelles le tuera lors de ces épreuves, et que selon laquelle il choisira, elle le ressuscitera ou non. 

Alors commençons par ce que je n'ai pas aimé : 
La romance est cousue de fil blanc, si je vous dit qu'il ne choisira pas Rasha, la femme qu'il hait de tout son coeur pour passer les épreuves, ce ne sera pas un grand choc pour vous, j'ai presque envie de dire que le résumé vous l'indique. Et de ce fait, on se retrouve dans un schéma récurrent parce qu'Aylin est une vampire très faible qui est née malformée et donc a beaucoup de mal à se déplacer, elle n'est donc pas forte physiquement et malgré sa manière de penser qui est plutôt atypique, elle a appris à se taire toute sa vie. En face, on a le vampire chef de clan, tellement viril, tellement parfait, tellement fort qu'on croirait côtoyer un dieu. 
Alors le schéma fille faible au grand coeur sauvée par le chef de clan fort qui tombera éperdument amoureux d'elle malgré tout. Mais qui bien entendu luttera jusqu'au bout par sens du devoir. 
Sérieux, une petite once d'originalité ça aurait été génial ! 

En plus les personnages sont caricaturaux au possible, Aylin fille faible au grand coeur avec de grandes idées. Hunter chef fort, viril qui pense à tout, bref, un dieu j'ai dit. Et Rasha, la fille qui fait tout pour qu'on la hait, pour qu'on ait aucun soucis avec le fait qu'Hunter ne l'aime pas et même on supplie intérieurement pour qu'il la tue ou la trompe, peu importe. Elle n'en ratera pas une seule, toujours dire ce qu'il ne faut pas, faire ce qu'elle ne doit pas faire et toujours faire ça avec le petit sourire de celle qui se sait intouchable. A chaque fois qu'on la voit on a juste envie de lui hurler dessus, vraiment, c'est la personne antipathique par excellence. 

Vous allez donc me dire : Des personnages caricaturaux et une romance que tu as trouvé chiante et sans aucune originalité, pour du bit lit c'est un peu tout ce qu'il y a non ? 
Et bien NON ! 

Le côté qui rattrape tout et qui fait que j'ai quand même mis une super note à ce livre c'est l'univers et l'histoire qui entoure le couple qui fait tout. J'ai vraiment adoré, à tel point que pour moi, l'histoire d'amour est totalement passé en second plan, comme je me doutais de la fin de leur histoire etc, je n'y ai plus tellement prêté attention et j'ai foncé dans l'univers que Larissa Ione déroule ici. 
Elle nous plonge dans les épreuves de Hunter pour sauver son premier né et là, elle fait très fort. 
On déboule dans un monde différent, où tout les animaux sont des monstres, où tout peut cacher un piège et ce qui semble simple devient une tâche herculéenne. J'ai toujours été surprise par ce qui se passait, ce qui leur arrivait, je ne m'attendais pas du tout à ça et le moindre rebondissement prenait une envergure phénoménale pour moi. J'étais tellement dedans que j'en avais mal pour eux à chaque blessure ! C'était tellement fantastique ! 
Et puis l'arène, sérieusement, c'est une idée de génie ! 
Mais il n'y a pas que ça, même lorsqu'ils reviennent dans leur propre monde, le fait qu'un espion soit parmi eux ou même que Hunter fasse découvrir une vie différente à Aylin ou le fait que Riker et Nicole cherche à montrer tout ce que les labos font subir aux vampires, même la grande bataille finale des clans, tout ça ... C'était inimaginable ! 

Comme je vous l'ai déjà dit, pour moi les vampires sont un mythe intéressant mais qui a été traumatisé par la popularité qu'ils ont eu après Twilight et ici j'ai retrouvé l'aspect qui me manquait, cette idée qu'ils viennent d'une légende antique, qu'ils soient regroupé par clan et que selon leur ascendance de la corneille ou du corbeau ils ne vivent pas de la même manière, etc... Et surtout, on sent leur puissance, leur colère dans les batailles, ce ne sont pas de gentilles petites choses, ce sont des machines de guerres, des êtres surhumains qui peuvent tuer en une fraction de seconde et j'ai senti cette Férocité ici. Surtout avec Hunter et son côté sombre, le côté qui lui rappelle son père et qui le force à se contrôler, j'ai senti cette rage et je l'ai trouvé parfaitement cadré avec l'idée du personnage. 

En bref, un roman bit lit qui semble un peu fade dans sa romance et caricatural dans ses personnages mais qui rattrapage parfaitement ses lecteurs par l'univers et l'histoire qui les enveloppe. On se sent totalement happé par la quête de Hunter et Aylin, qu'on en oublie que leur histoire d'amour est un peu creuse. J'ai totalement adhéré à l'univers des clans, des prophéties et des légendes sur les vampires crées pour ce livre et même cette saga. Larissa Ione a réussi le coup de maître de me faire renouer avec les vampires et ça, c'est franchement du génie ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire