mardi 26 août 2014

Nos étoiles contraires de John Green


Résumé


Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. (Livraddict)



Mon avis


Je vais faire rapide parce que pour moi, il y a eu un tel battage autour de ce livre, autant à sa publication qu'à nouveau à cause du film, qu'il n'a plus besoin de publicité, mais juste assez pour espérer donner à ceux qui ne l'ont pas encore, l'envie de le lire. En effet, je m'étais promis de lire ce bouquin avant sa sortie au cinéma et je l'ai fait tout juste quelques jours avant.

J'ai presque envie de ne dire qu'une chose : John Green, sale petit salopard, tu me fais toujours pleurer toutes les larmes de mon corps ET tu me surprend toujours.

Je vais commencer par vous expliquer une petite chose, lorsqu'un bouquin me bouleverse je suis incapable en le fermant de lire autre chose, quand il me retourne totalement au point de me demander si la vie a encore un sens et si je vais pas mourir d'une crise cardiaque de tristesse, je suis obligée d'en commencer un autre immédiatement après avoir fermer le premier.
J'ai fini Nos étoiles contraires vers 3h12 du matin et 3h13 je commençais Mystic City, donc vous voyez l'impression que j'en ai eu.

Vous allez me dire : Pauvre cruche le résumé il commence par "Hazel, 16 ans atteinte d'un cancer." Tu t'attendais à la vie en rose ? 
Oui mais non, John Green réussi encore une fois, comme dans Qui est tu Alaska, à retourner totalement le chemin que prenait l'histoire vers la moitié du bouquin pour nous faire pleurer encore plus. Et je ne pensais sérieusement pas que je pourrai à nouveau pleurer comme à la mort de ... (J'avais noté un nom puis je me suis dit que ça pourrait être un spoil donc non, je ne dirais pas de nom en particulier, je suis sûre que l'un de vos personnages favoris est mort à un moment donné, pensez à ça !) pour un bouquin. Et bien si, mais cette fois ce n'est pas les 50 dernières pages qui m'ont bouleversé mais je dirais bien que c'était de la page... 20 jusqu'à la fin !
Avouons le c'est une histoire dramatique et romantique au point qu'on pourrait croire qu'on lit un bon Shakespeare remis au goût du jour. Roméo et Juliette n'ont qu'à aller se recoucher, Hazel et Augustus les ont largement surpassé.
Je n'ai même pas envie de vous résumer l'histoire, je doute meme de réussir à donner un avis digne de ce nom, je peux juste vous dire que les personnages sont d'une justesse rare, que ce livre nous rappelle que la vie n'est pas toujours simple, qu'on peut faire beaucoup de mal autour de nous sans s'en rendre vraiment compte, au fond on est tous des grenades. Et si ce livre nous apprend plus que le fait qu'on doit profiter de la vie parce que la notre est souvent plus simple que ce que l'on croit il nous indique aussi avec humour qu'on se fait souvent une fausse idée des gens, je crois même qu'il y a une citation comme ça qui dit qu'on ne doit jamais rencontré nos idoles. Ce livre si triste soit il est un hymne à la vie, un hymne à l'amour et un rappel sur le fait que rien n'est jamais acquis, on peut tout perdre en quelques secondes... Qu'est ce que vous faites encore là à me lire ?! Vous avez mieux à faire ! 
Donc toi là, je te conseille vivement de le lire, mais aussi de te munir de quelques mouchoirs ET je vous conseille vivement de ne pas aller voir ce film au cinéma simplement parce que ce film se range dans la catégorie : Testeur de mascara Waterproof.
Bonne lecture de ce livre qui méritait franchement son 19 ! 

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Alors prévois quelques heures, une bonne boîte de mouchoirs, un thé/chocolat/café réconfortant et un bon plaid tout doux pour te rouler dedans et pleurer dans les moments les plus dur !
      Je l'ai vraiment adoré mais j'ai quand même beaucoup pleuré !

      Supprimer